Lors de la signature du compromis pour l’achat d’un bien immobilier, il est courant d’inclure une condition suspensive de prêt. Toutefois, un acquéreur peut décider de ne pas inclure cette condition. Quels sont les avantages et les risques d’un achat sans condition suspensive de prêt immobilier ? Immo Flex fait le point.

Les avantages d’un achat immobilier sans condition suspensive de prêt

En négociation immobilière, faire une offre d’achat sans condition suspensive de prêt est très bénéfique. Il vous met en avant sur d’autres acquéreurs qui convoitent le même bien, mais qui dépendent de l’obtention d’un prêt bancaire pour la réussite de l’opération.

L’absence de la condition suspensive de prêt est un gage pour le vendeur que votre projet d’achat immobilier a plus de chances d’aboutir puisqu’il n’est pas conditionné par l’accord d’un prêt bancaire. Le vendeur peut donc facilement accepter votre offre.

De plus, opter pour un achat immobilier sans condition suspensive de prêt vous offre un levier pratique pour mieux négocier le prix du bien. Cette option d’achat convainc le vendeur que vous avez les fonds nécessaires et il sera plus enclin à revoir le prix.

Enfin, la procédure d’achat est plus rapide. L’avantage principal pour le vendeur est qu’il touche ainsi le montant de la vente le plus rapidement possible et peut se tourner vers d’autres projets.

Découvrez aussi :  Acheter une maison en bord de mer en Espagne après une saisie bancaire

achat immobilier sans condition suspensive pret

Les risques d’une offre d’achat sans condition suspensive de prêt

Malgré les nombreux avantages qu’il offre, un achat immobilier sans condition de prêt comporte quelques risques.

Vous risquez en effet de payer une indemnité d’immobilisation si vous renoncez à l’achat. Ce montant s’élève généralement à 10 % du prix du bien. Ainsi, pour un bien à 200 000 000 euros, ce montant sera de 200 000 euros. Vous risquez donc de vous endetter inutilement si vous n’avez pas le montant indispensable pour la transaction.

D’autre part, le vendeur peut vous traduire en justice. Vous pouvez ainsi vous trouver dans l’obligation d’acheter le bien, que vous ayez ou non les fonds nécessaires à la transaction.

Il y a aussi un risque pour le vendeur qui accepte une offre d’achat sans condition de prêt. Il peut perdre du temps dans les procédures contentieuses qui sont souvent longues et contraignantes si l’acquéreur renonce à l’achat.

Il court le risque ainsi de ne pas vendre son bien au moment prévu. La valeur du bien peut également se déprécier après toutes ces procédures judiciaires. Enfin, cela peut être pénalisant si le vendeur comptait sur le revenu de la vente pour financer une autre opération immobilière.

Achat immobilier sans condition suspensive de prêt : le choix idéal ?

Acheter un bien immobilier sans condition suspensive de prêt alors que vous n’avez pas la totalité du capital en votre possession est une grave erreur. Si vous n’obtenez pas le complément sous forme de prêt, vous risquez des ennuis judiciaires.

Il faut aussi éviter ce type d’achat même si vous avez suffisamment de fonds, mais que vous souhaitez quand même emprunter pour l’achat. Vous pourrez être amené à acheter le bien avec vos économies si votre crédit ne vous est pas accordé. Ce qui peut être dangereux pour vous si votre épargne était réservée à d’autres fins.

Découvrez aussi :  Obtenir un prêt immobilier en période d'essai : comment faire ?

Enfin, il est idéal de ne pas opter pour un tel achat si vous n’avez pas encore bien validé votre plan de financement. Il est donc nécessaire de rencontrer votre banquier pour avoir la garantie que le prêt vous sera accordé avant de signer le compromis de vente.