Vous désirez devenir propriétaire, mais vous n’avez aucun bien immobilier. En plus, la banque vous refuse un prêt parce que votre historique en matière de crédit est faible ou inexistant. C’est une situation épineuse, mais pas impossible à résoudre. Vous pouvez en effet acheter votre maison sans avoir à demander un crédit. Pour réussir ce tour de maître, voici les solutions dont vous disposez.

Travailler avec un agent immobilier

La première alternative pour acheter une maison sans utiliser votre crédit consiste à travailler avec un agent immobilier pour qu’il négocie en votre nom. En effet, en échange d’un dépôt initial, certains vendeurs acceptent de financer une partie ou la totalité du prix d’achat du bien immobilier. Bien évidemment, pour utiliser cette approche, vous devrez travailler avec un agent expérimenté et fiable.

Ouvrir des comptes chez des commerçants

Une autre solution intéressante consiste à ouvrir des comptes chez des marchands locaux. Vous pourriez utiliser ces comptes pour établir vos antécédents de crédit et effectuer vos paiements de factures.

Cela vous permettra de faire une demande de prêt pour concrétiser votre projet immobilier. Forcément, il est déconseillé d’ouvrir des faux comptes à cet effet. Les prêteurs s’en rendront compte tout de suite et rejetteront votre demande.

Découvrez aussi :  Trouver un bien immobilier avant tout le monde : comment faire ?

Les aides de financement

Pour concrétiser votre projet immobilier sans faire de crédit, vous avez la possibilité de recourir aux aides de financement. Ils vous permettent d’avoir une aide pour amortir dans une certaine mesure les frais que vous devrez débourser. Ci-dessous, retrouvez quelques exemples d’aides financières que vous pouvez utiliser.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est un excellent moyen pour financer votre projet immobilier sans crédit. Pour cause, il n’impose pas d’intérêt à payer durant la période où le montant emprunté n’est pas soldé. Cependant, il ne vous dispense pas des frais et commissions à payer à la société immobilière.

De plus, pour bénéficier du prêt à taux zéro, vous devez remplir trois conditions. La première stipule que vous ne devez pas avoir été propriétaire au cours des deux dernières années précédant le prêt. La deuxième implique que vos revenus imposables pendant cette période ne soient pas au-dessus du plafond fixé par la loi.

Quant à la troisième, elle exige que le logement à acheter devienne votre résidence principale durant le temps que durera l’emprunt.

Le prêt Action Logement

Appeler auparavant « 1 % logement », le prêt « Action Logement » vous permet d’avoir un crédit immobilier sans apports financiers. Sa valeur est déterminée en fonction de la zone dans laquelle se trouve la maison que vous voulez acheter. Mais généralement, il oscille entre 7000 et 25 000 euros.

Pour y souscrire, vous devez être en mesure de rembourser le prêt dans les 20 années qui suivront. Vous devez aussi vous assurer que le diagnostic de performance énergétique du logement est supérieur ou égal à la catégorie D.

Découvrez aussi :  Prescription acquisitive de propriété : comment la faire constater ?

Le prêt conventionnel

Il vous permet d’acheter votre logement sans argent et sans que vos revenus mensuels soient scrutés à la loupe. Aussi, il ne vous oblige pas à atteindre un plafond de ressources et vous offre une durée plus que raisonnable (35 ans) pour le remboursement.

Pour bénéficier du prêt conventionnel, vous devrez vous rendre auprès d’une banque qui a signé une convention avec l’État. Elle vous accordera le crédit en fixant le taux d’emprunt, qui peut toutefois s’avérer élevé.

Heureusement, vous pouvez l’amortir avec les aides personnalisées au logement. En outre, vous avez la possibilité de compléter ce type d’emprunt avec le prêt à taux zéro, les primes d’État, le prêt Action logement, etc.

Le Prêt d’Accession Sociale (PAS)

Il permet de financer son logement, avec un taux d’intérêt nul et sur une durée de 30 ans. Autrement dit, ce type de crédit vous offre un soutien financier sans réclamer de garanties en retour.

Cependant, le prêt d’accession sociale ne convient qu’aux jeunes qui n’ont pas de revenus financiers. Il peut aussi s’employer par les personnes qui ne gagnent pas assez pour atteindre le niveau de salaire exigé par les banques pour emprunter.

Le prêt employeur

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt accordé par une entreprise à son employé. Comparativement au prêt immobilier, cette aide financière vous permet d’économiser sur les frais d’évaluation, de dossier ou de préparation des documents. En plus, il est offert avec des taux d’intérêt réduits et des délais de remboursement souple. C’est donc un excellent moyen de concrétiser votre projet immobilier sans faire de crédit.

Découvrez aussi :  Qu'est ce que sont les frais de mainlevée d'hypothèque ?

Achat maison sans crédit : que retenir ?

Pour acheter votre premier logement sans recourir à un crédit immobilier, vous pouvez travailler avec un agent immobilier disposé à financer votre achat ou ouvrir des comptes chez des commerçants locaux.

À défaut, vous pouvez recourir aux aides financières ou aux prêts employeurs. Ils vous permettent de passer outre les limitations de crédit et vous aident à amortir les frais à votre charge sur une certaine période.