Acquérir un bien immobilier à titre de résidence principale ou secondaire nécessite le plus souvent de recourir à un prêt immobilier comme source de financement. Pour ce faire, vous aurez le plus souvent à solliciter en tant qu’emprunteur les services d’une banque. Immo Flex vous donne les établissements qui prêtent le plus souvent.

Quelles banques choisir pour obtenir plus facilement votre prêt immobilier ?

En tant qu’emprunteur, vous avez le choix entre différentes banques qui proposent toutes des offres plus ou moins avantageuses. Il vous revient de les comparer pour trouver celle qui convient le mieux à vos besoins. Le plus souvent, parmi les établissements qui prêtent le plus facilement, on trouve :

  • les banques généralistes (BNP Paribas, LCL, CIC…),
  • les banques mutualistes ou coopératives (Caisse d’Épargne, Crédit Mutuel…),
  • les banques régionales de proximité (le Crédit du Nord, le Crédit Maritime…),
  • les établissements financiers spécialisés…

Les offres de prêt immobilier proposées par les banques varient habituellement selon la localisation et le type de bien acquis. C’est justement en raison de la grande variabilité de ces critères qu’il est parfois difficile de donner le nom des banques qui prêtent le plus facilement.

Les banques en ligne d’arrivée plus récente proposent également des offres très intéressantes et des tarifs ultra-compétitifs sur certains de leurs services. En définitive, vos chances de bénéficier d’un prêt dépendront cependant essentiellement de votre profil.

Découvrez aussi :  Installation de fibre optique : faut-il l'autorisation du propriétaire ?

Les critères motivant les banques à vous prêter plus facilement

Vous auriez tort de penser qu’en matière de crédit immobilier, tous les emprunteurs sont logés à la même enseigne chez les banques. Celles-ci prêtent plus facilement aux profils qui minimisent leurs risques.

Le taux d’endettement ou solvabilité

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir votre crédit immobilier, votre taux d’endettement devra être inférieur à 35 %. Vous devez donc vous assurer que le montant de vos mensualités d’emprunt et de vos charges n’excède pas le tiers de vos revenus. Ceux-ci comportent entre autres votre salaire, vos primes, mais également 70 % de vos futurs loyers dans le cadre d’un investissement locatif.

La situation personnelle et professionnelle

Les banques sont très à cheval sur la situation professionnelle et personnelle de l’emprunteur. Être un fonctionnaire ou être en CDI est gage de sûreté pour les établissements de prêt. Il en est de même pour votre âge et votre état de santé en général. Avec ces critères, les banques sont mieux en mesure de faire une meilleure évaluation des risques encourus en vous prêtant.

Le reste à vivre et votre apport personnel

Votre reste à vivre est-il suffisant après déduction des charges fixes et des emprunts pour survenir à vos dépenses courantes du foyer ? Un montant minimal est souvent requis selon votre profil et la composition de votre foyer.

En ce qui concerne votre apport personnel, les établissements bancaires exigent le plus souvent un minimum de 10 à 20 % du montant total de votre acquisition. Votre capacité d’épargne est également un critère important pour les banques. En remplissant tous ces critères, vous aurez un dossier plus solide pour pouvoir effectuer la demande d’un crédit immobilier auprès des banques.

Découvrez aussi :  Qu'est-ce qu'un bâtiment passif ?