En raison d’un budget limité ou par choix personnel, de nombreuses personnes privilégient la location d’un logement à l’achat d’une propriété. En louant un appartement par exemple, vous faites face à des dépenses prévisibles et vous évitez les frais supplémentaires liés à l’entretien de l’habitation.

Pour le locataire, la recherche d’un logement se fait en tenant compte de ses moyens financiers. Il doit choisir un bien qui correspond au niveau de ses revenus. Immo Flex vous explique comment estimer votre loyer idéal ainsi que votre seuil de solvabilité.

Les recommandations de loyer selon vos revenus

Avant de rechercher un appartement à louer, vous devez définir au préalable, et de façon précise, vos limites. Pour cela, commencez par :

  • additionner l’ensemble des sources de revenu du ménage pour avoir le revenu mensuel brut,
  • additionner les frais liés aux cartes de crédit et vos éventuels prêts bancaires pour connaître vos dettes,
  • soustraire ces dépenses du revenu mensuel brut du ménage.

Vous obtenez ainsi un revenu mensuel net avec lequel vous appliquerez l’une des règles recommandées.

La règle des 30 % sur le revenu mensuel net

On conseille généralement de ne pas dépasser 30 % du revenu brut, moins les dettes, pour les dépenses liées à la location d’une habitation. Certaines estimations vont jusqu’à 35 % pour donner un peu plus de marge. Idéalement, le montant du loyer doit être inférieur ou égal au tiers des revenus du locataire. Ce qui lui permettra de garder une bonne partie de son argent pour assurer ses autres besoins.

Découvrez aussi :  Quelle réglementation pour une chambre meublée chez l'habitant ?

En prenant l’exemple d’un salaire mensuel net de 1500 euros, le loyer maximum que vous pourrez vous permettre est de 500 euros par mois. Trouver un appartement à louer à ce prix peut être particulièrement difficile dans plusieurs villes françaises.

La limite de 40 fois

Une autre règle indique que votre salaire annuel doit être au minimum 40 fois supérieur au loyer de votre habitation. Pour une location de 500 euros par mois, vous devriez alors pouvoir toucher 20 000 euros comme salaire par an.

Comment trouver un logement adapté à votre salaire ?

Le montant des loyers dépend de l’emplacement choisi, de la taille de l’appartement ainsi que ses équipements.

loyer maximal par rapport a son salaire

En tenant compte de vos besoins primordiaux, vous pourrez définir des éléments dont vous allez vous passer pour payer un loyer qui rentre parfaitement dans votre budget.

Choisissez correctement la zone de location

Malgré le coût élevé des habitations dans les grandes villes de France, il existe toujours des endroits où le mètre carré est facturé moins cher. Vous pourrez faire quelques recherches sur internet pour cibler ces zones.

La plupart du temps, les personnes ayant un budget limité optent pour une location en zones périphériques. Ceci leur permet de payer un loyer plus adapté à leur condition et d’être confortablement installés sans devoir se passer de surface habitable. Certains quartiers éloignés des grandes villes restent en effet très bien desservis pour faciliter les déplacements. Dans ce cas, le risque sera de dépenser des sommes plutôt importantes en transport. Selon l’endroit où se trouvent votre lieu de travail et vos habitudes, vous pourrez faire un choix judicieux.

Découvrez aussi :  Remettre un logement à neuf avant l'état des lieux de sortie

Considérez les tarifs des agences immobilières

Si vous passez par une agence immobilière pour trouver votre appartement, celle-ci demandera généralement une commission d’un mois lors de la location. C’est une somme considérable que vous devez inclure dans vos calculs pour ne pas être surpris. N’oubliez pas de prendre aussi en compte la caution à payer au bailleur, les dépenses éventuelles pour les services publics, etc.

Pourquoi éviter les loyers trop élevés ?

Pour profiter davantage de confort, le futur locataire peut avoir envie de louer des logements plus chers. Certaines personnes n’hésitent pas à rechercher des locations avoisinant parfois la moitié de leurs revenus mensuels. Même si elles pensent pouvoir s’en sortir avec le loyer, leur dossier risque d’être simplement refusé par le propriétaire ou l’agence immobilière.

Pour éviter d’avoir des loyers impayés, les propriétaires de biens immobiliers privilégient les locataires ayant suffisamment de revenus. La sécurité du revenu étant aussi importante, un CDI (contrat à durée indéterminée) aura la priorité par rapport à un CDD ou une situation précaire. Vous devez donc vous orienter vers des logements qui rentrent réellement dans vos fonds pour rassurer le bailleur.

Le gouvernement a par ailleurs mis en place plusieurs solutions pour faciliter l’accès à la location aux personnes à faible revenu. Les aides Loca-Pass sont par exemple très utiles pour les personnes n’ayant pas les moyens de faire un dépôt de garantie. Ces aides viennent également rassurer le bailleur en cas de non-paiement du loyer.

Comme autre alternative, on peut aussi recourir à un garant qui s’engage à payer le loyer dans le cas où l’occupant se retrouve en incapacité. C’est une démarche qui n’est pas très appréciée des bailleurs qui préfèrent l’APL, l’aide personnalisée au logement.

Découvrez aussi :  Trouver une location quand on est en alternance : comment faire ?