Pour certaines personnes âgées, il peut ne plus être possible de vivre seule chez soi sans se mettre en danger. Dans ce genre de cas, la maison de retraite peut être la meilleure option. Cependant, ces établissements ont généralement un coût élevé et vous vous demandez peut-être comment financer votre séjour.

Pourquoi vendre son bien immobilier pour payer sa maison de retraite ?

Les maisons de retraite sont des établissements employant un personnel qualifié qui pourront fournir aux seniors les soins dont ils ont besoin.  Pour rémunérer ces prestations, il faut généralement compter dans les 3000 euros par mois en moyenne pour les hébergements se trouvant en zone urbaine. Si vous souhaitez un encadrement socio-sanitaire plus haut de gamme, les prix peuvent monter jusqu’à 5000 euros.

Si vos revenus ne vous permettent pas de payer une maison de retraite, sachez qu’il y a des solutions pour les propriétaires. Nous allons ici vous expliquer les différents moyens pour financer votre séjour en maison de retraite à l’aide d’un bien immobilier.

Payer son séjour en maison de retraite à l’aide de l’ASH

Il existe une aide sociale à l’hébergement (ASH), qui vous permettra de payer votre séjour en maison de retraite grâce à votre bien immobilier. C’est un apport reversé aux résidents potentiels d’un EHPAD, si leurs revenus sont inférieurs aux tarifs qui y sont pratiqués. Le montant alloué ne dépend pas d’un taux forfaitaire alloué, mais plutôt de plusieurs critères :

  • Si le futur pensionnaire est veuf, marié ou célibataire.
  • La situation financière des membres de la famille pouvant participer à l’obligation alimentaire.
  • Les règlementations qui sont en vigueur dans le département où se trouve la maison de retraite.
Découvrez aussi :  Est-ce qu'un retraité peut se porter garant pour une location ?

Avec l’ASH, la personne âgée pourra récupérer l’argent engagé si et seulement si elle a fait une donation dix ans auparavant, a obtenu une somme d’argent inattendue (telle qu’un héritage) ou est décédée chez elle. Dans ce dernier cas, la revente de la maison de la personne âgée n’est pas systématique. En effet, la dette peut être soldée par ses héritiers, s’ils le peuvent.

vente bien immobilier financer maison retraite

La famille peut également aider le pensionnaire, à la hauteur de ses moyens, en payant une partie des frais demandés par l’établissement. Ainsi, il n’y aura pas besoin d’aide sociale, n’y d’hypothèque du bien immobilier.

Utiliser la mise en vente ou en viager d’un bien immobilier pour financer son séjour en maison de retraite

Si la famille ne peut pas aider, que l’ASH ou l’hypothèque ne sont pas possibles, il reste la possibilité de tout simplement vendre son bien immobilier. Cela permettra sans le moindre doute le financement de la maison de retraite. Cependant, il n’est pas impossible que vos capacités financières s’épuisent et que l’argent vienne malgré tout à manquer. Aussi, il ne faut pas hésiter à demander des aides sociales.

Si cette solution ne vous convient pas, il reste encore la possibilité de mettre votre maison en viager. Ainsi, vous conserverez l’usufruit (c’est-à-dire que vous pourrez continuer à y habiter) et la rente ainsi perçue sera directement redirigée vers vos soins. Si malgré tout cela, vous n’arrivez pas à financer votre séjour, vous pourrez toujours vous rediriger vers l’ASH, si vous remplissez les conditions.

Financer sa maison de retraite à l’aide de la location

La location est une alternative temporaire, idéale pour les personnes qui ne souhaitent pas se départir définitivement de leurs possessions immobilières. Que ce soit par nostalgie ou par désir de léguer votre maison à vos descendants, la location vous permettra de garder votre bien pendant votre séjour en établissement médicalisé.

Découvrez aussi :  Définition, avantages et inconvénients de l'habitat participatif

Cette méthode est donc une bonne alternative, bien qu’elle génère moins d’argent que la vente. Mais si la somme ainsi obtenue est insuffisante, l’aide sociale du département assurera vos arrières. De même, les membres de votre famille se devront de vous aider, chacun à la hauteur de ses moyens et en fonction de sa situation personnelle.