C’est une question qui est souvent posée par tous ceux qui envisagent de mettre leur bien en vente. Mais y a-t-il vraiment une meilleure période de l’année pour vendre un appartement, ou la période de l’année à laquelle il est mis sur le marché n’a-t-elle tout simplement aucune importance ? Donc, ici, nous voulons parler de la meilleure période de l’année pour vendre votre maison.

Quelle est la meilleure période pour vendre son bien immobilier ?

Des doutes comme celui de savoir s’il est préférable de mettre votre bien en vente à une certaine date ou à une autre sont courants.

Pour lever ce doute, il faut partir du principe que, dans une large mesure, l’achat est effectué par nécessité. Et tout moment peut être une bonne occasion, à condition de trouver une opportunité ou la maison désirée.

L’été : une saison propice

Cependant, si nous nous référons aux statistiques, nous verrons qu’elles marquent certains mois d’un mouvement plus important. Par exemple, l’été est la période où le plus grand nombre d’agences immobilières sont fermées.

Cependant, les chiffres démontrant que l’été est devenu une période propice à la vente d’un bien immobilier. Les clients ont le temps de visiter davantage de maisons. En général, pendant l’été, les gens ont des vacances. Et, par conséquent, ils disposent de plus de temps pour planifier les visites des propriétés qui les intéressent. Cela s’accompagne d’une plus grande tranquillité d’esprit et d’une meilleure perspective pour analyser et prendre une décision aussi importante.

Découvrez aussi :  Vendre sa maison rapidement après l'avoir achetée : la procédure

a quelle periode vendre maison

En outre, il faut souligner que, pendant l’été, les portails immobiliers continuent de fonctionner. Ils ne ferment pas, et génèrent même un plus grand nombre de visites dans leurs propriétés. Les utilisateurs qui ont recours à ces portails sont des clients potentiels, qui ont davantage intérêt à trouver un nouveau logement. Avec tout cela, l’offre de logements a tendance à être plus abondante. Il y a donc une plus grande concurrence et une plus grande possibilité de négociation.

Août et septembre, des mois importants

L’intérêt des clients potentiels est consolidé tout au long de l’été, et pas seulement au début de l’été. Les données montrent que les mois d’août et de septembre sont devenus une excellente période pour acheter une maison.

En ce qui concerne les résidences secondaires, ceux qui n’ont pas acheté avant les vacances auront plus de temps en août pour visiter les régions ou les maisons qui pourraient les intéresser. À ce stade, nous aurons une variable fondamentale, à savoir que nous sommes déjà à la fin des vacances.

En ce moment, à la fin des vacances, l’acheteur pourra bénéficier d’une remise. Car, si à la fin de cette période le propriétaire n’a pas réussi à vendre son bien, il est normal qu’il doive attendre jusqu’à Pâques. Et, certains propriétaires préféreront baisser le prix et économiser les coûts de ces mois. Si vous souhaitez vendre votre maison, il est probable que, pendant la saison estivale, vous aurez plus de succès.

Le marché immobilier reprend au printemps

Généralement, avec l’arrivée du printemps, le marché de l’immobilier est réactivé. Dès l’arrivée du printemps, les mois suivants seront très actifs pour les résidences principales et secondaires, et ce pour plusieurs raisons.

Découvrez aussi :  Comment faire une estimation d'appartement au plus près du prix du marché ?

Ainsi, d’une part, nous constatons que de nombreux vendeurs préfèrent faire leurs devoirs avant de partir en vacances, ce qui signifie que l’offre sur le marché sera plus importante. En outre, l’acheteur d’un premier logement envisage d’acheter pendant cette période, car elle lui permet d’effectuer des travaux de rénovation si nécessaire. Ou, par exemple, de changer l’école de leurs enfants pour l’année scolaire suivante. Sans aucun doute, ces deux éléments réunis contribueront à faire de ces mois un bon moment.

meilleure saison vente immobiliere

Quant à ceux qui cherchent une résidence secondaire, ils considèrent également cette période de l’année comme un bon moment pour acheter. A Pâques, le marché des résidences secondaires est réactivé, après le ralentissement de l’hiver. Ainsi, ceux qui achètent à cette période pourront profiter de leur nouvelle maison pendant les vacances d’été.

Octobre, janvier et février : un marché immobilier au ralenti

Contrairement aux mois actifs, les mois d’octobre, janvier et février sont généralement les plus lents. Il y a deux raisons principales pour lesquelles les mois d’hiver sont moins actifs. C’est-à-dire que Noël et le mois de janvier ralentissent le marché.

En de nombreuses occasions, pour des raisons fiscales et pour l’effet dit “frontalier” du changement d’année financière, davantage de transactions ont tendance à avoir lieu au cours des derniers mois de l’année, avec un impact plus important, notamment dans les zones côtières.

Les propriétaires de ces biens côtiers, généralement des résidences secondaires, sont davantage intéressés par la vente de biens qu’ils utilisent à peine en hiver.