Lors de la construction ou de l’aménagement d’un logement, il est important d’opter pour une bonne hauteur sous plafond. Quel que soit le logement, cette hauteur a un rôle technique, fonctionnel et esthétique. En cas de location ou de vente, elle fait partie des principaux éléments à contrôler. Découvrez avec Immo Flex la meilleure hauteur sous plafond pour un logement.

Qu’est-ce que la hauteur sous plafond ?

La hauteur sous plafond est souvent confondue avec la distance entre deux planchers. Il s’agit cependant de la mesure qui est prise du sol jusqu’au plafond. Elle correspond à la hauteur des murs et sa mesure s’arrête au plafond fini. Contrairement à la hauteur entre deux planchers, elle ne prend pas en compte le faux plafond.

La hauteur sous plafond est l’un des principaux paramètres de calcul de la surface habitable d’un logement. Elle permet d’apprécier la décence d’un appartement mis en location ou en vente. Il est difficile de se déplacer normalement dans un logement avec une hauteur sous plafond insuffisante. Cette dernière influe donc sur le confort ou la qualité de vie au sein d’un logement.

La hauteur sous plafond minimum

Pour la location ou l’achat d’un logement, il est important de se référer au décret n° 2002-120 du 30 janvier 2002. Ce décret stipule qu’un bien immobilier mis en location ou en vente doit avoir une pièce principale avec une surface habitable supérieure ou égale à 9 m² et une hauteur sous plafond minimum de 2,20 m. Les parties du logement qui n’ont pas cette hauteur minimale ne sont pas intégrées dans le calcul de la surface habitable. Vous devez donc faire attention à ce détail avant de valider un contrat de location ou d’achat d’un bien immobilier.

Découvrez aussi :  Tout savoir sur le off-market immobilier : définition et avantages

Si un propriétaire ne respecte pas ces réglementations, il peut subir des sanctions pénales telles que le paiement des dommages et intérêts au locataire, la réalisation des travaux de mise en conformité du logement… Néanmoins, si un logement a un volume de 20 m³ au moins, il peut être considéré comme une habitation décente, même si la hauteur sous plafond n’atteint pas 2,20 m.

Faites confiance à une agence immobilière

La hauteur sous plafond peut être difficile à évaluer dans certains cas. Vous pouvez mal l’estimer pour des logements atypiques comme les pièces mansardées ou celles avec des poutres. Pour trouver un appartement qui respecte les standards en matière de hauteur sous plafond, l’idéal est de se fier à une agence immobilière.

Cette dernière maîtrise les réglementations pour la location et la vente d’un bien immobilier. Avant de vous proposer un appartement, elle s’assure que le logement respecte toutes les normes en vigueur. Vous n’avez donc plus besoin de faire tous ces calculs de hauteur.

La hauteur sous plafond idéale

En dehors des réglementations pour les anciens logements en location ou en vente, la loi n’impose aucune hauteur maximale sous plafond pour une nouvelle construction. Cependant, l’article R. 111-2 du Code de la construction et de l’habitation exige une surface habitable de 14 m² et un volume de 33 m³ par habitant.

Pour la construction de vos logements, optez pour de hauts plafonds. Vous pouvez par exemple choisir une hauteur sous plafond comprise entre 2,5 et 2,60 m. Un haut plafond permet d’avoir des espaces supplémentaires que vous pouvez utiliser pour installer des armoires, des étagères ou un lit mezzanine. Cela vous aide également à avoir de grandes fenêtres pour bien profiter de la lumière naturelle et de l’air frais.

Découvrez aussi :  Fonctionnement de la donation partielle d'un bien immobilier