Dans le domaine de l’immobilier, les bâtiments d’habitation se subdivisent en plusieurs catégories. Au nombre de celles-ci, on retrouve les maisons, les villas et les pavillons. Même si ces trois types de construction ont des points de ressemblances, ils ne sont pas pour autant identiques. Chacun d’entre eux présente différentes caractéristiques. Faisons le point sur leurs éléments de différenciation.

Villa, maison et pavillon : l’étymologie

Pour arriver à identifier les points de différences entre une maison, une villa et un pavillon, il faut remonter à leurs origines.

Une maison

Du latin « mansǐo », le mot maison désigne un lieu de séjour, une demeure ou une habitation. Le trait de caractère fondamental de cette structure est sa simplicité. Elle correspond à un bâtiment qui comporte un logement et qui dispose d’une entrée particulière. On distingue généralement deux types de maisons, à savoir : une maison individuelle pure et une maison individuelle groupée.

Une villa

L’origine de la villa remonte à l’époque romaine. Elle désignait un domaine rural constitué d’un bâtiment résidentiel principal et d’autres bâtiments secondaires.

Cette construction était érigée pour accueillir les riches exploitants, leur famille et les ouvriers. Avec le temps, la villa a évolué et désigne aujourd’hui un logement de plaisance destiné à la classe bourgeoise.

Un pavillon

À l’origine, le terme pavillon était utilisé pour désigner une tente militaire médiévale. Dédiée au loisir, cette structure était un bâtiment isolé qui servait d’annexe pour d’autres bâtiments plus importants. Au fil du temps, le pavillon a évolué et est devenu une petite habitation destinée à la classe moyenne.

Découvrez aussi :  Qu'est-ce que la Garantie Financière d'Achèvement (GFA) ?

La villa et la villa urbaine sont les deux types de bâtiments qui ont donné naissance à ce qu’on appelle aujourd’hui le pavillon. Ce dernier est une construction de taille moyenne, généralement constituée d’un seul bâtiment. Il peut être implanté en milieu urbain, mais également dans un environnement rural ou naturel.

Maison, villa et pavillon : du  point de vue symbolique

On ne perçoit pas une personne qui vit dans une villa de la même façon qu’une personne qui habite dans un pavillon. La différence entre villa, maison et pavillon se ressent également du point de vue symbolique.

En effet, une personne qui vit dans une villa est considérée comme aisée. Cela s’explique par le fait que tout le monde n’a pas la possibilité de s’offrir un tel bien. Acheter ou construire une villa demande une somme d’argent colossale. Chic et glamour, la villa symbolise donc la richesse.

La maison quant à elle rappelle les valeurs familiales. Elle symbolise le foyer et la fratrie. Une maison incarne la simplicité et évoque la notion de cohabitation. Les personnes qui vivent dans une maison peuvent être rangées dans la case des personnes de classe moyenne.

Plus simple qu’une villa ou une maison, le pavillon est généralement habité par des personnes avec un niveau de vie moins élevé. Il symbolise donc la modestie.

Au niveau de la localisation des logements

La différence entre une maison, une villa et un pavillon se situe également au niveau de leurs implémentations.

Généralement, une maison se situe dans les zones urbaines, parfois adjacentes à d’autres bâtiments. On la retrouve également dans les quartiers résidentiels avec un style semblable à celui des logements voisins.

Découvrez aussi :  Obligations d'un agent immobilier : quelles sont-elles ?

La villa quant à elle est construite sur un terrain privé ou dans un quartier huppé, isolée des autres bâtiments. Elle peut aussi se situer en bord de mer avec une vue imprenable ou en montagne, dans un petit coin de paradis. Une villa dispose traditionnellement d’un jardin privé ou d’un grand parc de verdure.

Le pavillon se localise dans la zone périphérique des grandes villes. Souvent associé à la périurbanisation, on le retrouve aussi en banlieue ou dans les espaces ruraux.

Au niveau de l’architecture des bâtiments

Du point de vue architectural, certains critères permettent de distinguer villa, maison et pavillon.

En effet, la maison est un bâtiment plutôt simple avec un style architectural classique et assez sobre. De taille moyenne, sa superficie n’est ni trop grande ni trop petite. Pensées pour répondre aux besoins des foyers de classes moyennes, la plupart des maisons sont « des maisons clés en main ». Autrement dit, ce sont des bâtiments construits en série et proposés à la vente dans un catalogue.

De l’extérieur, la villa présente un design moderne et élégant avec des lignes épurées. Grâce à sa forme et sa présentation, une villa reflète avant tout le luxe. Construite dans le but d’offrir un confort optimal à ses habitants, elle dispose toujours d’une grande superficie. La majorité des villas sont conçues et dessinées par des architectes professionnels. Faites sur mesure, elles possèdent un style plutôt particulier et un côté légèrement décalé qui les rendent uniques.

Le pavillon est une petite habitation à quatre façades. Contrairement à une maison ou une villa, sa surface est très petite. Inspiré des pavillons armés, l’habitat pavillonnaire incarne une structure architecturale axée sur la simplicité. Le pavillon est un style architectural qui s’est développé au 19e et 20e siècle. Il se caractérise par une maison individuelle à étage avec jardin et garage. Le pavillon de banlieue est donc une habitation qui possède des pièces spacieuses, mais aussi beaucoup de terrain.

Découvrez aussi :  Le fonctionnement et les différents types d'échangeurs de chaleur

En France, le pavillon est devenu très populaire dans les années 1950, grâce à la construction des grands ensembles. À cette époque-là, le gouvernement français a lancé un programme de construction de logements sociaux pour les familles modestes. Ce sont les premiers grands ensembles d’habitation.

Le pavillon est un style architectural qui se distingue des autres par ses lignes épurées, son toit plat et ses grandes fenêtres. Le toit du pavillon est généralement plat, ce qui permet d’offrir une surface habitable plus importante à l’intérieur.

Vous l’aurez compris, il existe une réelle différence entre une maison, une villa et un pavillon. Mais au-delà, ils ont tous les trois la même fonction. Celle d’assurer la protection et le confort de leurs habitants.